La Lumière : Poème de William B.

 

La lumière.

Infusée par le soleil
La clarté se distille dans les airs
Sous le regard fier
D’une étoile de mer

L’aurore envoie ses bourgeons
Le matin de bonne heure
Sa flamme réchauffe nos peurs
Et il fait si bon

Mais quand on manque de lumière
Tout se confond dans l’ombre
Jaillissante source sombre
Qui nous colle des oeillères

Feu, fanal, éclair,
Tout est bon à prendre
Quand on va se faire prendre
Par un noir désert

Comme un manteau sous la pluie
On ruisselle de sueur
Parce que l’on a peur
De quitter la vie
Plus de flamme, de flambeau
Les nuages asphaltent le ciel
On se sent devenu robot
Tout est irréel
Quand on manque de lumière…

Poème écrit par William B

7 réflexions au sujet de « La Lumière : Poème de William B. »

  1. Ton fils a du talent. Ce qu’il écrit m’émeut à chaque fois. Dans ce poème la lumière est présente dans chaque mot et cela me touche au plus profond de mon âme.

    [Reply]

  2. Un poème empreint de sensibilité. C’est très émouvant. Bravo à l’artiste !!!

    [Reply]

  3. Bonne année à toi et à Gérard, et surtout bonne santé.
    La retraite se poursuit agréablement, et je revois assez régulièrement quelques anciennes par le biais de l’association des anciennes (la prochaine fois le 21/1).
    Bisous à partager.

    [Reply]

  4. Toujours aussi émue par les poèmes de William qui je suis sûre m’a pas fini de nous bercer avec sa poésie. Heureuse de vous retrouver …

    [Reply]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.