Poésie : « Un matin » suivi de « la nuit est là » de William B.

Qui est William B  ? 

Un artiste à l’esprit créatif, sensible et empreint de finesse.
Auteur de nombreux poèmes, de nouvelles, de chansons, de musiques… 
Il est  passionné d’écriture, depuis sa plus tendre enfance.

Sa devise :  « En quête de reconnaissance mondiale mais revendiquant un anonymat glorieux, j’ écris ce que je pense et inversement ». 

« Grâce à Internet, je suis très connu mais de très peu de gens : j’ai donc atteint mon objectif de départ ».

 

UN MATIN

Dans le ballet des automobiles,
A défaut de tendresse
Tout le monde cherche une adresse
Pour faire son deal.

Pour oublier leurs déboires,
Devant le point presse
Des passants paressent,
Sur un cliché des Baléares.

Devant la porte de l’usine
Même les cinéphiles sont là,
Ils ont fermé leurs cinémas
Et dans le tohu-bohu des machines,
Ils vont bosser, bossus
Comme on gravit l’Himalaya.

Après la danse, après l’ivresse,
Comme une ombre jaillirait d’un miroir,
Le jour se lève sur la ville,
Il reste,
Un peu de rosée sur une tuile.


——————————————————————————

                        

La nuit est là

Au fond des marécages,
Le vent joue dans les roseaux
Et un drôle de petit bateau
Le dévisage

L’alizée n’a plus d’oreilles
Le blizzard est bizarre
Et les grenouilles jouent leur fanfare
Sous le ciel vermeil

L’haleine du grand marabout
Embrasse l’étang
Dans le cou,
Du fond des temps

Comme des nymphéas,
Des milliards d’étoiles
Brillent en éclat
Dans un ciel de toile

Un peintre au fond d’un puits,
Dessine un croissant de lune
Prisonnier de la brume,
Qui luit

La nuit est là,
Avec son cortège de fantasmes
Qui nous filait de l’asthme,
Quand nous étions petit gars

C’est l’heure des fous,
Tout est mirage
Plus rien ne tient debout,
Que des poétesses dans leurs corsages.

La nuit est là…

7 réflexions au sujet de « Poésie : « Un matin » suivi de « la nuit est là » de William B. »

  1. Excusez moi, mais grenouille avec ENT ça me gène beaucoup !

    [Reply]

    Anonyme Reply:

    voilà Marite la coquille est corrigée ! mais franchement si c’est tout ce que vous avez vue en lisant ce poème je suis triste pour vous; votre manque de sensibilité est bien plus éclatant que cet ENT intempestif.

    [Reply]

    Anonyme Reply:

    Disons que les fautes me dérangent et m’empêchent d’apprécier ce poème à sa juste valeur. Voilà qui est fait. merci

    [Reply]

  2. Des textes qui auraient le mérite d’être publiés. A quand un recueil ?! Bravo William il faut continuer. La poésie fait partie de la vie…

    [Reply]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.